je vous presenterai a thomassin.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

entoura la taille de ses deux bras, dans une pose langoureuse toute pleine de concupiscence et de supplication.

elle etait debout ; ses grands yeux chemise ralph lauren enflammes le regardaient serieusement et presque d’une façon terrible. puis des larmes les obscurcirent, ses paupieres roses s’abaisserent, elle abandonna ses [?389?] mains, et leon les portait a sa bouche lorsque parut un domestique, avertissant monsieur qu’on le demandait.

— tu vas revenir ? dit-elle.

— oui.

— mais quand ?

— tout a l’heure.

— c’est un truc, dit le pharmacien en apercevant leon. j’ai voulu interrompre cette visite qui me paraissait vous contrarier. allons chez bridoux prendre un verre de garus.

leon jura qu’il lui fallait retourner a son etude. alors chemise ralph lauren homme l’apothicaire fit des plaisanteries sur les paperasses, la procedure.

— laissez donc un peu cujas et bartole, que diable ! qui vous empeche ? soyez un brave ! allons chez bridoux ; vous verrez son chien. c’est tres curieux !

et comme le clerc s’obstinait toujours :

— j’y vais aussi. je lirai un journal en vous attendant, ou je feuilleterai un code.

leon, etourdi par la colere d’emma, le bavardage de m. homais et peut-etre les pesanteurs du dejeuner, restait indecis et comme sous la fascination du pharmacien qui repetait :

— allons chez bridoux ! c’est a deux pas, rue malpalu.

alors, par lachete, par betise, par cet inqualifiable sentiment qui nous entraine aux actions les plus antipathiques, il se laissa conduire chez bridoux ; et ils le trouverent dans sa petite cour, surveillant trois garçons qui haletaient a tourner la grande roue d’une machine pour faire de l’eau de seltz… homais leur donna des conseils ; il [?390?] emembrassa bridoux ; on prit le garus. vingt fois leon voulut s’en chemise ralph lauren Femme aller ; mais l’autre l’arretait par le bras en lui disant :

— tout a l’heure ! je sors. nous irons au fanal de rouen, voir ces messieurs. je vous presenterai a thomassin.

il s’en debarrassa pourtant et courut d’un bond jusqu’a l’hotel. emma n’y etait plus.

elle venait de partir, exasperee. elle le detestait maintenant. ce manque de parole au rendez-vous lui semblait un outrage, et elle cherchait encore d’autres raisons pour s’en detacher : il etait incapable d’heroïsme, faible, banal, plus mou qu’une femme, avare d’ailleurs et pusillanime.

puis, se calmant, elle finit par decouvrir qu’elle l’avait sans doute calomnie. mais le denigrement de ceux que nous aimons toujours nous en detache quelque peu. il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains.

ils en vinrent a parler plus souvent de choses indifferentes a leur amour ; et, dans les lettres qu’emma lui envoyait, soldes ralph lauren il etait question de fleurs, de vers, de la lune et des etoiles, ressources naïves d’une passion affaiblie, qui essayait de s’aviver a tous les secours exterieurs. elle se promettait continuellement, pour son prochain voyage, une felicite profonde ; puis elle s’avouait ne rien sentir d’extraordinaire. cette deception s’effaçait vite sous un espoir nouveau, et emma revenait a lui plus enflammee, plus avide. elle se deshabillait brutalement, arrachant le lacet mince de son corset, qui sifflait autour de ses

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »